Agile Open Sud Le premier Agile Open Sud s’est tenu vendredi 16 et samedi 17 mars. Nous étions une vingtaine, venant de Toulouse, Montpellier, Bordeaux, Marseille et d’Espagne, réunis sous le soleil de Banyuls sur Mer, presque les pieds dans l’eau.

Agile Open Sud est une non-conférence dans le sens où aucun programme n’a été établi à l’avance. C’est une fois sur place que chacun a pu proposer des sujets et organiser des sessions de débats/discussion/ateliers. Il n’y a grosso modo que deux règles :

  • les personnes qui sont là sont les bonnes personnes
  • la règles des deux pieds : si je participe à une session et que je n’y contribue pas (en apportant de la valeur ou en apprenant des choses), j’utilise mes pieds pour aller ailleurs.

Les sessions auxquelles j’ai participé

Pourquoi il n’y a pas de filles ?

C’est un constat. Il n’y avait aucune femme parmi les vingt présents. C’est un constat que l’on fait aussi dans le développement, il y a peu de femmes dans les équipes de dev. On en trouve un peu plus côté de la qualité ou du fonctionnel.

Pour autant, je ne crois pas qu’il faille faciliter leur recrutement1, ça serait dévaloriser celle qui sont déjà là et qui ont eu leur place au mérite. Par contre, je pense qu’il faut faire de la pédagogie : * dans les équipes et les recruteurs pour éviter un certain sexisme : les femmes ne sont pas moins compétentes ! * dans la vision des métiers de l’informatique en général pour casser l’image de la profession.

En bref, à mon avis, il ne faut pas s’adresser aux femmes : il faut s’adresser aux hommes pour qu’ils arrêtent de faire une différence, et bien avant pour montrer la réalité du métier.

Agilité & SCOP

Je suis arrivé sur la fin de cette discussion qui avait l’air très intéressante sur le format légal d’une entreprise agile avec divers retour d’expérience concrète. La SCOP me semble un format plutôt sympa.

Scrum & XP, le match au sommet

2012.03.16-Agile Open Sud - Banyuls.0044.jpg Juste avant le repas, un petit débat sur les frères ennemis de l’agilité :) Dans le coin gauche, eXtreme XP Programming, le changement social, dans le coin droit Scrum, la gestion des systèmes complexes.

On aurait pu s’attendre à une rencontre électrique et animé, mais finalement nous sommes assez vite tombé d’accord. Peut être est-ce l’excellent ‘‘Pic St Loup’’ de Jérôme qui a adouci les moeurs :)

Le problème n’est donc pas Scrum ou XP (ou autre chose). C’est ce qu’on en fait, les valeurs que l’on affiche et que l’on partage. L’important, c’est d’être transparent dans les choix que l’on fait.

Pour ma part, je suis convaincu que Scrum est le parfait cheval de Troie d’XP :)

Coding dojo

Après manger, nous nous sommes mis dans l’idée de faire un petit coding dojo en mode randori avec le kata classique FizzBuzz. Sauf que je ne sais plus vraiment pourquoi, nous partis sur du ruby que j’étais le seul à connaître. Sauf que ce dernier temps je fais surtout du rspec2 et du rails, et le lancement d’un test unitaire en dehors de rails à été un peu laborieux :)3

Conclusion : faire un dojo après un bon repas bien arrosé alors que personne ne maîtrise le langage et sans connexion internet est une mauvaise idée :)

Skull & Roses

Skull & Roses est un petit jeu de bluff par le créateur du célèbre Loup Garou de Tiercellieux. C’est très divertissant, et on s’est bien marré :).

Mais, pas très raccord avec les principes de l’agilité, le jeu favorisant le bluff et l’opacité. C’est un peu un poker menteur. Mais en changeant un peu la dynamique du jeu4, on doit pouvoir mettre en évidence le pb de l’objectivation individuelle dans le travail en équipe. À réfléchir à l’occasion.

Sociocratie

2012.03.16 - Agile Open Sud - Banyuls.0107.jpg La sociocratie est un mode de décision et de gouvernance ouvert et auto organisé. Jettez donc un oeil sur Sociocratie sur Wikipedia.

Un sujet passionnant qui a clairement sa place dans un cadre agile5.

Nous appliquons déjà intuitivement une partie des principes dans les équipes agiles. J’aime beaucoup le principe de l’élection sans candidat qui permet d’élire par consensus, j’essaierai surement de l’introduire dans un prochain projet (pour choisir le facilitateur, ou un représentant de l’équipe par exemple).

À un niveau plus grand, la sociocratie pourrait être le moyen de gouvernance d’un gros projet avec de nombreuses équipe. Elle encourage l’auto organisation et provoque un renversement de la pyramide de pouvoir tout en gardant une hiérarchie.

Agilité à grande échelle

Bon je suis arrivé en cours de route, car après le repas j’ai profité du beau temps pour prendre l’air en écoutant Olivier et Pablo en duo guitare/banjo. Le sujet avait finalement dérivé sur un cas concret d’un projet dans une web agency

Le cercle final

Avec les dernières restitutions, l’Agile Open Sud touchait à sa fin. Alors que les fans de rugby6 s’installait devant France-Galles, le reste des participants finissait par un ROTI7 et un dernier tour pour permettre à chacun d’exprimer son ressenti par rapport à l’évènement.

Ma rétrospective

##Ce qui s’est bien passé * on l’a fait ! * vingt personnes motivées, au bord de mer, avec du soleil. * des rencontres avec du temps pour discuter et apprendre à se connaître * les restitutions. Après chaque session, nous nous retrouvions tous et chaque groupe faisait une restitution de ses échanges aux autres. Ainsi, nous pouvions tout profiter un peu des échanges que les autres avaient eu. * j’ai pu joué avec le Goldie de Pablo, et c’est un autre monde. Je sens que je vais investir8. * le coulant chocolat avec son verre de Banyuls était juste énorme… Encore ! :) * j’ai beaucoup apprécié de commencer l’évènement dans la journée et pas dès 9h comme une (un)conf classique. Ça donne une dynamique intéressante. * les discussions en voiture avec thierry et les bordelais (on a commencé avant les autres :p)

Ce qui aurait pu être mieux

  1. par une sorte de quotas ou de parité

  2. pour les tests

  3. pas moyen de me rappeler le require qui va bien pour intégrer les tests

  4. en introduisant des équipes ?

  5. Pour ceux que ça intéresse, au moins deux sessions en parleront au Scrum Day

  6. ben oui, on est dans le sud quand même

  7. une moyenne de 4 à vue de nez

  8. oui, ce message est cryptique :)